Une ganivelle bois comme clôture au jardin
Nouveau projet extérieur ! Je souhaite aménager une clôture afin de délimiter le potager du reste de l'espace de jardin. Pour cela, j'ai pensé à un treillis en bois, plus spécialement à une ganivelle, cette barrière faite de lattes de bois de châtaignier ou de noisetier, reliées par des fils de fer tressés.

Dès lors que le baromètre remonte et que les belles journées printanières arrivent, je revêts mes habits de jardinier. Mon fils, lui, est moins enthousiaste. Et pour cause, il sait que la tondeuse va l'attendre chaque week-end. Nouvelle saison au jardin, c'est synonyme pour moi de nouveaux projets et aménagements. Depuis quelques années, j'essaie d'attribuer une place plus importante au potager, au détriment des parterres et de la pelouse. Si le jardinage et les récoltes de légumes me donnent pleine satisfaction, il faut avouer qu'un potager au milieu du gazon, ce n'est pas très esthétique, notamment en zone résidentielle.

Barrière type ganivelle avec rondins de bois


Conscient de cela et poussé par les remarques de ma tendre moitié, j'ai décidé pour ce printemps d'installer une clôture. Cette dernière viendrait entourer mes carrés potagers afin de rendre l'ensemble plus harmonieux et agréable au regard. Après quelques recherches en ligne et des visites dans les magasins de bricolage, j'ai repéré 2 types de produits. D'une part le treillis extensible et d'autre part la ganivelle. Après réflexion, c'est la seconde solution qui a retenu mon attention.

Une clôture en bois au jardin, pourquoi pas une ganivelle ?

Avant de vous expliquer pour quelles raisons j'ai décidé de mettre en place ce genre de barrière, une question s'impose : Une ganivelle c'est quoi ? En effet, il y a quelques jours encore, je ne savais pas de quoi il retournait. C'est sur une boutique en ligne spécialisée dans le treillage en bois et les clôtures, que j'ai découvert qu'en fait les fameuses clôtures que l'on rencontre le plus souvent en bord de mer s'appelaient ganivelles.

Il s'agit donc d'une clôture en châtaignier (le plus souvent) qui se compose de montants en bois (lattes verticales) qui sont écorcés et épointés. Les lattes sont assemblés avec des fils torsadés en fer et séparés les uns des autres d'un écartement de quelques centimètres. Pour information, la ganivelle bois est également nommée "barrière girondine". La ganivelle est vendue en forme de rouleaux de 5 ou 10 mètres ce qui en facilite le transport et la pose.

Treillis de jardin sur clôture ganivelle

Pourquoi j'ai choisi la ganivelle

C'est vrai que j'aurais pu m'orienter vers une clôture traditionnelle en grillage rigide avec un kit d'occultation. Mais je souhaite apporter davantage de naturel au jardin. Le bois me semble le matériau le plus adapté à mon souhait. Chaque montant en bois qui compose la ganivelle est unique, aucun ne se ressemble, ce qui renforce cette impression de naturel.

Outre ce côté esthétique et décoratif qui me séduit, il faut dire que la ganivelle a de sérieux atouts. Le tarif qui n'est vraiment pas excessif tout d'abord. Sa résistance et sa robustesse ensuite. D'après les avis que j'ai pu lire sur la toile, ce type de clôture a une longue durée de vie et résiste aux intempéries.

Les ganivelles s'adaptent également à ses envies et besoins. Elle existe en différentes hauteurs de quelques dizaines de centimètres à plus de 1,50 mètre (2 m). La ganivelle est disponible en différents écartements, ce qui permet d'occulter plus au moins selon son souhait l'arrière-plan. Pour la solidité dans le temps, la ganivelle double torsion sera plus à même de durer que la ganivelle simple torsion. Dans le premier cas, le fil de fer galvanisé est doublé.

En surfant sur la toile (quoi ça ne se dit plus !), je me suis aperçu que la ganivelle en bois de châtaignier pouvait aussi servir de support pour plantes grimpantes. De par sa conception, je pourrai si je le désire palisser une vigne ou faire grimper du lierre. Pourquoi pas des clématites qui pourraient s'épanouir sur le passage en forme d'arche à l'emplacement du petit portillon. Cela en ferait une clôture évolutive et qui changerait d'aspects au fil des saisons.

Enfin, la ganivelle semble être facile et rapide à poser ! Côté entretien, c'est TOP car elle n'en nécessite pas ! Et cela me va bien comme ça.

Au fait, comment poser une ganivelle ?

On ne peut pas dire que je suis un as du bricolage. J'ai certes aménagé l'extension de la maison, je sais créer des objets déco en bois, j'ai facilement posé ma plaque de boîte aux lettres faite en ligne mais je me qualifie plutôt comme un bricoleur du dimanche. Eh bien, fort heureusement la mise en place d'une clôture ganivelle en bois comme la ganivelle ne demande pas une grande dextérité ou expérience dans le domaine.

comment poser une ganivelle


Concrètement, il ne faut que très peu de matériel. Des piquets de bois (châtaigner si possible et qui dépassent de quelques dizaines de centimètres la hauteur de la ganivelle), les fameux poteaux ronds en bois et pointus que l'on trouve en jardinerie. Ensuite du fil de fer galvanisé, une masse, éventuellement un niveau pour les plus maniaques et une tarière manuelle pour les plus malins moins courageux.

  • -Première étape d'installation, planter des poteaux aux extrémités afin d'assurer l'alignement de la clôture.
  • -Ensuite, il faut relier les 2 poteaux par un cordeau, puis installez d'autres piquets en bois tous les 1,5 ou 2 mètres en suivant l'alignement.
  • -Enfin, il faut dérouler le rouleau de ganivelle au fur et à mesure que l'on fixe cette dernière sur les poteaux. On peut soit visser les lattes sur les poteaux ou les fixer avec du fil de fer comme j'ai utilisé pour créer un bougeoir en bois. Pour le côté esthétique, c'est mieux de placer le côté pointu de la ganivelle sur le dessus.


Me voilà paré pour aménager ma clôture au potager ! Et si ça se passe bien, je pense que je proposerai à ma soeur d'entourer avec une ganivelle sa grande piscine à balle d'extérieur pour enfants.