Quel type d\'antivol vélo dois-je choisir ?
Antivol de cadre, cadenas de vélo de qualité, antivols en U ou simple câble ? Après le vol de ma bicyclette, je souhaite assurer une meilleure protection, un niveau de sécurité maximum lorsque je dois accrocher et laisser mon nouveau deux roues seul que ce soit pour un arrêt minute ou toute la journée quand je fais du vélotaf.

Si vous suivez mes petites péripéties de papa, vous savez que de petits voleurs habiles ont su dérober mon vélocipède sur le parking de mon lieu de travail. Acte malveillant qui m'a obligé à me mettre en quête d'un nouveau vélo d'occasion pas cher. Propriétaire d'une nouvelle monture qui certes ne m'a pas coûté les yeux de la tête, mais qu'il me faut désormais mieux protéger. Lors du vol de ma chère et tendre bécane qui bien entendu n'était pas enregistrée et ne possédait pas de marquage ou gravure, j'avais utilisé un classique antivol câble en acier avec code à 5 chiffres relié à un support pince-roues. Force est de constater que cette solution n'était pas suffisante pour décourager le ou les malotrus du jour.

Je me suis posé alors plusieurs questions comme comment choisir mon antivol velo, quels sont les différents types d'antivols de vélos, lequel est le mieux adapté à ma situation. C'est là que j'ai découvert qu'il en existait plusieurs genres et que certains offraient différents niveaux de sécurité.

Les différents types d' antivols pour vélos

J'ai toujours entendu dire que les voleurs avisés qui ont en tête de commettre des méfaits parviennent la plupart du temps à leurs fins. Que les alarmes, caméras de surveillance et pour le coup dans le cas d'un vélo les antivols ne leur résistent pas très longtemps. Ce n'est pas pour autant qu'il faut leur faciliter la vie. Je me dis clairement que lorsque ces personnes mal intentionnées se trouvent face à une rangée de cycles, ils tentent principalement de crocheter la serrure ou sectionner le câble qui leur paraît le plus simple et le plus rapide à dézinguer. Alors quel que soit le dispositif de sécurité avec lequel j'envisage de protéger mon 2 roues, autant que celui-ci soit le plus à même de dissuader les malfrats.

Antivol câble

antivol vélo classique à câble et code

C'est sans doute ceux qui sont les plus vendus, mais qui offrent le niveau de sécurité le plus bas. Souvent proposé à un tarif attractif, comme son nom l'indique, il s'agit d'un simple fil d'acier qui est tressé ou torsadé. La plupart du temps, ce câble d'acier est recouvert d'une gaine en plastique. Antivol serpent comme certains l'appellent, il est parfois équipé d'une armature un peu plus solide. Dans ce cas on le nomme antivol boa. C'est le type d'antivol que j'avais mis sur mon vélo. Celui-ci je pense peut être mis en complément d'un autre antivol afin de dissuader ou de ralentir quiconque souhaitant s'emparer de mon moyen de déplacement. Le point faible, de l'antivol à câble, c'est qu'on peut le sectionner assez facilement et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire avec un bon outil.

Antivol type chaîne avec cadenas

antivol vélo à chaine

On voit assez souvent, des vélos attachés à l'aide d'une bonne grosse chaîne à des barrières ou des poteaux. Ce moyen de sécuriser son biclard semble vraiment efficace, surtout lorsque les maillons en acier qui composent cette chaîne sont d'un diamètre épais. Pour que la chaîne assure le job, il faut par contre choisir un bon cadenas qui permet de solidariser l'ensemble. L'antivol chaîne est selon-moi dissuasif, mais c'est son poids et son transport qui mettent un frein à ce choix. Il existe des solutions moins encombrantes et aussi rapides à mettre en place.

Antivol pliant vélo

antivol VTT pliable

Un genre d'antivol pour vélo dont j'ignorais totalement l'existence et qui a attiré mon attention. L'antivol pliable ressemble étrangement à un mètre de menuisier. Il se compose de plusieurs sections d'acier plates, et qui s'appellent selon les fiches produits que j'ai pu lire des bras d'acier articulés qui sont tout aplatis. Selon les avis que j'ai pu découvrir, ces derniers sont assez solides et sont surtout plus pratiques à mettre en place que les antivols vélos en U. On peut les manipuler avec davantage de facilité et accrocher son cycle au mobilier urbain comme on le souhaite. Si ce n'est pas le plus solide d'entre tous, un de ses avantages, c'est qu'il ne prend pas beaucoup de place une fois qu'il est replié.

Antivol de cadre fixe

antivol cadre pour vélo

Là encore, je n'en avais jamais entendu parler, je crois même n'en avoir jamais aperçu IRL. Dans le jargon du vélocipède, on nomme ce type d'antivol de vélo : antivol fer à cheval. Il prend la forme d'un disque épais que l'on vient fixer au cadre au niveau de la roue arrière. Lorsque l'on ferme cet antivol fixe de cadre, une barre d'acier vient emprisonner la roue arrière. Si l'on veut se sauver avec le cycle, ce sont des dégâts assurés sur le vélo. Ce style d'antivol est efficace, rapide à fermer mais ne suffit pas pour des longs arrêts. Un voleur peut très bien emporter le vélo avec lui pour venir à bout du dispositif une fois à l'abri des regards. Couplé à un autre antivol de type U par exemple, là c'est une solution idéale.

Antivol velo gps, connecté ou avec alarme

En tant que Geek, je me suis intéressé aux antivols connectés pour vélos. Ceux que l'on peut associer à une application et qui permettent de géolocaliser un vélo. Parmi les marques qui en proposent, il y a ABUS. L'antivol s'ouvre et se ferme sans clé, ni code, mais tout simplement à l'aide de son smartphone. Oui, une application pour vérouiller ou dévérouiller l'antivol. Lorsque ce dernier est opérationnel, il se met à sonner, à émettre une alarme puissante dès qu'on déplace le vélo ou qu'on essaie de forcer la serrure. Une solution dissuasive, mais qui à un prix. Il s'agit malheureusement d'un antivol haut de gamme dont le prix est à 3 chiffres. Concrètement ce style d'antivol bluetooth coûte bien plus cher que mon vélo. Il est à réserver aux possesseurs de montures à prix d'or comme un vélo électrique par exemple. Et il ne vaut d'ailleurs pas se le faire voler (le comble). C'est un peu le souci quand on investit dans des accessoires de valeur comme par exemple le GPS vélo, que je vous conseille bien entendu de ne pas laisser sur votre vélo en stationnement ! Il n'y resterait pas longtemps.

Antivol en U

antivol vélo en U

J'ai gardé le meilleur pour la fin. Les avis sont unanimes à son sujet, le type d' antivol U représente le meilleur rapport qualité - prix- protection sur le marché. Que ce soit les modèles Kryptonite, Abus, Onguard, la plupart des bonnes marques d'antivols proposent ce genre d'antivols. Avec l'antivol vélo pliable, le "U" assure une très bonne protection. Il se compose d'un gros bloc serrure et d'une grosse barre en acier qui est recourbée en forme de U. Il existe des modèles à code ou à clé. Le petit hic, c'est son poids qui n'est pas anodin. De plus , il n'est pas toujours simple d'accrocher un antivol U au mobilier urbain à cause du caractère rigide du U. Plus la taille de l'antivol est volumineuse, plus il est simple d'accrocher le cycle.

La bonne technique pour accrocher son vélo avec ce matériel en U est d'attacher le cadre à un point fixe comme du mobilier urbain et d'associer un câble suffisamment long pour les roues. Petite précision quant au choix du point fixe. Il est conseillé de choisir un poteau suffisamment haut pour qu'on ne puisse soulever le vélo et le faire passer au-dessus de ce dernier. De même sont à privilégier les barrières qui sont entièrement fermées.

En ce qui me concerne, c'est cette dernière solution que j'ai privilégiée. Je possède encore un antivol câble assez long. Il ne me reste plus qu'à investir quelques dizaines d'euros dans un antivol U de bonne qualité pour aller travailler en vélo l'esprit plus léger.