Chercher un prénom de fille : un grand moment !
Rechercher un prénom pour fille original, ce n'est pas si facile. Je l'ai vécu il y a une douzaine d'années, je peux en parler. J'avais établi une liste avec idées de prénoms féminins, certains rares, d'autres plus classiques, ma moitié en avait fait autant. Un choix pour les parents loin d'être évident, sachant qu'il en va de l'avenir de l'enfant.

Éloigné de plusieurs centaines de kilomètres de ma plus jeune soeur, c'est la plupart du temps en visio que l'on se contacte pour se "voir". Ces moments sont l'occasion de prendre des nouvelles et d'apercevoir la trombine de mes neveux et nièces. Mais lors de notre dernière conversation, je n'imaginais pas apprendre que j'allais être une fois de plus tonton. Oui, ma soeur nous a annoncé qu'elle allait être pour la 4ème fois maman. Si à ce jour elle ne sait pas encore quel est le sexe du bout de chou qu'elle attend, elle nous a confié espérer avoir une petite fille. Je la comprends, le destin lui a attribué trois garçons et elle n'espère qu'une chose, acheter de belles petites robes.

Cette annonce de l'arrivée d'un futur bébé dans la famille m'a replongé il y a plus d'une décennie en arrière. Au temps où j'allais à l'époque devenir futur parent. Avec ma chérie (c'est toujours la même), parmi les sujets qu'on évoquait le plus souvent, il y avait bien entendu la question de savoir si on allait être de bons parents, mais aussi et bien évidemment quel prénom bébé choisir pour notre fille dès lors qu'on l'a su. Une question qui a longtemps animé les débats, mais qui a porté ses fruits car notre choupette adore son prénom et il figure d'ailleurs depuis de nombreuses années dans le top prénoms de filles vu sur internet.

Prénom de fille (ou garçon) : comment bien le choisir aujourd'hui ?

On a tous par le passé dit : "si un jour j'ai un fils, comme prénom de garçon je lui donnerai Nathan", "pour une petite fille, le meilleur prénom, je trouve que c'est Emma !". Cependant, je peux vous en assurer, quand vient réellement son tour et qu'il faut chercher un prénom fille pour son propre enfant, la décision est bien moins catégorique. Lorsque cela a été le cas pour notre benjamine, nous avons décidé que c'était moi qui choisirait son prénom. Oui, ma femme avait eu le dernier mot dans la sélection de prénoms de garçons que nous avions faite pour notre aîné.

Je peux vous dire qu'il a fallu négocier, s'imposer et ramer longtemps afin que ma moitié accepte l'idée et valide mon choix. Aujourd'hui, il semblerait que celui que j'ai élu parmi la liste de prénoms fille a été le bon. Pour nos 3 chérubins, nous avons essayé de nous poser les bonnes questions avant de donner le prénom du nouveau né à l'agent d'état-civil en charge de l'inscrire sur le livret de famille et l'acte de naissance. Parmi celles-ci, voilà quelles sont celles auxquelles on a prêté attention lors de la recherche du prénom fille idéal.

Prénon fille original mais pas trop

1- La longueur du prénom

Certains préfèrent les prénoms courts avec 3 lettres, 1 ou 2 syllabes maximum. D'autres ne jurent que par un prénom longs de 3 syllabes ou plus. Lorsque je vois la liste des naissances de ma ville sur son bulletin d'information, je remarque que la tendance est au prénom court. Les prénoms composés pour fille ou garçon apparaissent de moins en moins. Autre remarque que je me suis faite lorsque l'on donne un prénom long. Il faut prêter attention aux éventuels diminutifs dont l'enfant pourrait être affublé. Je connais des tas de Thomas, Timothée, Caroline, Natacha (de mon temps), que l'on a fini d'appeler ad vitam eternam : Tom, Tim, Caro, Nat (c'est pas plus mal).

2- La prononciation et l'orthographe

Quand je m'attarde sur le carnet rose des journaux ou magazines communaux, j'ai toujours un petit sourire en coin. J'ai parfois du mal à comprendre comment certains parents tirent une balle dans la jambe de leur enfant dès la naissance. Il y en a qui n'hésitent pas à torturer l'orthographe d'un prénom féminin ou masculin déjà existant dans l'optique de le rendre unique. Un prénom original ok ! Mais insolite, il ne faut pas pousser trop loin. À l'école, pour des démarches administratives, dans la vie professionnelle, au téléphone, autant de situations où ce dernier devra corriger son interlocuteur sur la bonne orthographe de son blase.

De même, selon leurs origines, les parents et ils ont raison souhaitent prénommer leur progéniture d'un prénom étranger (prénom turc fille, prénom fille italien, arabe..) ou d'une provenance qui leur est chère (prénom Breton fille..). Pourquoi pas, la diversité ça a du bon et ça change des Lucas, Maurice ou Léa. Attention, à ne pas pousser l'originalité au delà du ridicule.

Dans le style prénom orthographe originale, l'autre jour j'ai relevé le prénom Djulyann. Contraction de Yann avec le chanteur Jul et la lettre D pour donner du STYLE (lol). Dans le même esprit, j'ai un profond irrespect pour les darons d'un enfant de ma commune qui porte le nom de baptême "Djolivan". Oh dis-donc, tu as un joli van toi !

3- L'association du prénom avec le nom de famille

Parfois les futurs parents pensent avoir mis la main sur un joli prénom. Mais qui une fois mis devant ou derrière le patronyme devient le plus ridicule qui soit. Effectivement, c'est un point que ma moitié et moi-même avons pris avec sérieux. Pour notre choix de prénom final, on a pris soin de voir comment il sonnait avec notre nom de famille et plus tard pour notre fille, les éventuelles associations hasardeuses qui pourraient survenir.

Pour le fun quelques exemples d'association de prénoms + noms rigolos, consternants : Mike Litoris, Aude Roche (c'est clair comme de l'), CAUX Laurent, Laurent BAR, RENAUD Mégane ..

Bien moins rigolo, l'association d'un prénom à celui d'un sombre personnage ou d'une personnalité. J'ai côtoyé et c'est vrai pendant plusieurs années au travail 2 associations nom + prénoms vraiment insolites. Le premier Jean-Philippe dont le père s'appelait SMET et qui a appelé sa soeur Laura. Il m'avait d'ailleurs confié le lui en vouloir au point d'avoir rompu les liens avec ses parents. La seconde, avait pour prénom Betty et comme nom Houppe. Impossible de ne pas faire le lien avec le personnage de fiction Betty Boop. Pas évident ensuite de se faire vanner en langage d'ado par les copains au collège ou lycée.

Prénom fille peu porté

4-L'originalité ou la rareté du prénom

Pour différencier son enfant des autres, nombreux sont ceux qui sont en quête de prénoms pour fille rares ou pour garçons que l'on n'entend pas tous les jours. Si tous les goûts sont dans la nature, on peut s'interroger sur les choix que font des jeunes papas et mamans. Si Tessa, Iloé ou Léane sont assez rares, mais plutôt de bon ton, on ne peut pas en dire d'autres.

D'ailleurs, en matière de prénoms de filles ou petits garçons un peu trop originaux, l'édile de la commune où l'enfant est déclaré à son mot à dire. Yes ! Le maire d'une ville peut retoquer, refuser un prénom qu'il juge ridicule, grossier ou faisant une apologie quelconque.

De son côté l'enfant affublé d'un prénom ubuesque (merci papa maman), qui durant toute sa scolarité a été martyrisé, peut déposer une demande de changement de prénom auprès du maire. Autant bien réfléchir, avant d'en arriver là.

5- La signification ou étymologie

Bien plus que pour sa consonance, un prénom peut être choisi par les parents pour des raisons particulières. Ainsi, il peut traduire un caractère, déterminer une personnalité ou transmettre les valeurs si chères aux nouveaux pères et mères. En ce qui concerne mes enfants, je me souviens avoir vérifié quelle était l'étymologie de leurs beaux prénoms.

6- Prénom mixte ou bien genré ?

Il y a des prénoms qui ne laissent aucun doute sur le genre du bébé. Mais il y a aussi des noms d'enfants qui sonnent aussi bien au féminin qu'au masculin. La liste des prénoms mixtes est d'ailleurs assez longue : Aimé(e), Gaël(le), Maël(le), Axel(le)...
Souvent on sélectionne un prénom asexué (ou prénom androgyne) lorsque la volonté du futur parent est de ne pas connaître le sexe du futur bébé avant le jour de la naissance. Le hic dans la vie de tous les jours pour la personne accoutrée d'un prénom mixte, c'est qu'elle doit régulièrement préciser son sexe ou corriger son interlocuteur.

Livres, site, top et liste pour trouver des prénoms de filles

Parfois, un prénom est une évidence pour les parents. Bien avant la conception, celui-ci a déjà été pensé. Il peut avoir été choisi lors d'un voyage, une situation particulière ou tout simplement par tradition familiale. Il arrive qu'un prénom soit donné de père en fils par exemple. Mais pour toutes celles et ceux qui peinent à dégoter de jolies idées de prénoms, il y a plusieurs supports susceptibles de leur venir en aide.

1- Les sites internet.

De nombreuses bonnes adresses du web proposent de nous épauler dans la quête ultime. Il suffit pour cela de saisir dans votre moteur de recherche favori votre demande de prénoms spécifiques. Par exemple prénom fille original, l'une des recherches les plus fréquentes. Ou encore top prénom fille musulman ou nordique, pour ceux qui souhaitent une origine de prénom qui leur tient à coeur. Ces sites pour les parents, fournissent alors des listes de prénoms fille qui correspondent à ses critères. Par exemple, le top 10 prénoms fille de l'année. Des listes d'idées qui permettent d'affiner un choix.

2- Les livres de prénom.

Je ne cache pas qu'il y a seize années en arrière lorsque mon épouse attendait notre premier enfant, nous avions succombé aux sirènes marketing. Oui, on avait acheté un guide des prénoms. Un ouvrage que l'on a maintes fois feuilleté pour débusquer au final un prénom classique parmi tous les prénoms originaux qu'il contenait.

Aujourd'hui encore ces recueils et livrets existent toujours. Parmi eux, il y a l'irremplaçable livre l'Officiel des prénoms avec des milliers d'idées et le palmarès des prénoms les plus donnés au cours de l'année précédente. Liste à ne pas suivre si on ne souhaite pas que son enfant s'appelle comme tous ses camarades de classe. Du genre : "Emma, viens au tableau". Et 3 petites filles se lèvent d'un seul homme.

Bien d'autres références s'affichent dans les rayons livres pratiques des librairies des grandes surfaces : le petit Larousse des prénoms, les plus beaux prénoms rares ou encore la côte Larousse des prénoms pour n'en citer que quelques-uns. Au programme de ces ouvrages, l'origine et la signification de chaque prénom, les personnalités qui portent le prénom, le jour où il est fêté et d'autres informations plus ou moins utiles.

En tout cas, une chose est certaine, le choix d'un prénom ne doit pas se faire sur un coup de tête. Il faut prendre son temps, en discuter avec son partenaire. Pour être certain à 100% et parer à toute éventualité, je dirais même qu'il est judicieux d'imaginer un second prénom. Pourquoi ? Tout simplement lorsque l'on ne connaît pas le sexe du futur bébé, si les prédictions du gynécologue s'avèrent incorrectes (ouille !) ou si un bébé en cache un autre dans le cas de jumeaux.